Saturday

Ce que tout français et a fortiori tout occidental devrait savoir sur l'Islam

Je reproduis ici un texte que j'ai trouvé sur Internet, qui semble écrit sans islamophobie ni haine :

Ce que tout français et a fortiori tout occidental devrait savoir sur l'Islam


Un prophète postérieur à Jésus et la Bible


Je pense que je ne vous apprends rien en vous révélant que l'Islam est une religion née de la parole de Mahomet, né au VIème siècle.
Ainsi, les musulmans vivent au 15ème siècle, époque nous menions l'évangélisation des peuplades primitives, et sortions de l'Inquisition...
Mahomet aurait entendu l'Ange Gabriel lui dire de réciter la parole d'Allah, retranscrite en sourates.

Résumé du Coran

En gros, le Coran est assez proche de l'Ancien Testament, auquel il se réfère souvent, en ce sens qu'il s'agit d'un code civil mais en plus intolérant :

Dieu est tout puissant, craignez le car son châtiment est terrible.

Mahomet est le dernier apôtre, il dit la vérité et il faut se méfier des juifs et des chrétiens, mécréants qu'il faut combattre et chatier, car ils croient en de faux prophètes.

Les bons musulmans iront dans les jardins remplis de fleuves et de filles vierges.

L'homme est un être supérieur à la femme, son "champ de labour" qui doit porter le voile et qu'il peut battre

A ma connaissance, pas une ligne sur l'Amour inconditionnel, tel que le prêchait Jésus

Un prophète polygame

Il a eu pour femmes Kahdidja, puis une veuve, Saida, en même temps qu'Aisha, 6 ans, fille de son disciple Abu Bakr, qui deviendra le premier Calife ("Successeur") après la mort de Mahomet


Un prohète chef de guerre

Forcé de se retirer à Médine, Mahomet, accompagné de ses premiers disciples prêche le Jihad, la guerre sainte, stipulant que tout est bon pour étendre l'Islam, y compris le mensonge et la trahison
Il se montre autoritaire et fait poignarder ses opposants

Après la mort de Mahomet, la succession : chiites, sunnites, salafistes...kesako?


Abu Bakr devient le successeur (Calife) sunnite, mais certains disciples ne souhaitent pas le suivre et choisissent Ali, gendre de Mahomet, ils sont chiites
Les sunnites se réclament donc comme héritiers directs du prophète.
Il y aura des Califes jusqu'à ce que le dernier Calife soit trahi par son vizir au 13ème siècle
L'Etat Islamique ou Daech (acronyme arabe de al-dawlah al-islāmiyya fi-l-ʿirāq wa-al-shām, signifiant Etat Islamique Irakien et du Levant) a réinstauré le Califat et son premier Calife s'est fait appeler Abu Bakr comme le successeur de Mahomet
Le salafisme est un mouvement politico-religieux revendiquant un retour à l'islam des origines et s'opposant à toute nouveauté

Qu'est-ce qu'un bon musulman?


Un bon musulman suit les préceptes du Coran, sinon il est un mauvais musulman, qu'il faut châtier comme les autres mécréants. Les musulmans "modérés" ou "occidentalisés" sont donc des mécréants qu'un bon musulman peut éliminer au même titre que les autres

Conclusion

Ainsi, dès sa création, l'Islam est une religion guerrière, intolérante pour les autres religions et basée sur son extension à tout prix
Daech a réinstauré le Califat disparu au 13eme siècle et se dit constitué de bons musulmans dans la droite succession de Mahomet

Wednesday

Respirer est la premiere chose qu'on fait dans la vie

Hier j'ai vu un film de Robert Zemeckis " Cast Away" où Tom Kanks, employé zélé d'une compagnie de transport, se retrouve pendant plusieurs années seul sur une ile déserte
A bout de tout ce temps, la marée lui apporte de quoi s'échapper (une cloison en plastique qui servira de voile à son radeau)
Alors qu'il était pret à se suicider de désespoir, il comprend que tout ce qu'il avait à faire, ayant eu le cadeau de la Vie, était de "respirer chaque jour en attendant ce que la marée allait apporter"
Alors faites comme lui, si vous avez des problèmes, des soucis, que vous en avez marre, pensez juste à la chance que vous avez de respirer, ne pensez plus qu'à l'air qui rentre et sort de vos narines, fuyez les pensées automatiques de votre cerveau et attendez de voir ce que la journée vous apporte

Friday

L'important est en soi

Rien ni personne ne peut nous fournir un bonheur durable. Le seul bonheur durable se situe en nous. Il suffit pour cela de se concentrer sur sa respiration en oubliant les pensées qui parcourent notre cerveau, juste se concentrer sur sa respiration. Faites cet exercice plusieurs fois par jour et vous trouverez une paix et un équilibre que vous ne soupçonniez pas

Wednesday

Le Monde est beau, la société des hommes est laide

Je pense que le mal le plus important dont souffre notre société est le manque d'amour.

Sur un plan général tout d'abord, le seul moyen d'avancer pour un groupe est de s'entraider. Or comment pouvons-nous nous entraider si nous ne nous aimons pas les uns les autres ?

Si le Monde est magnifique, plein de splendeurs à découvrir, la société des hommes est quant à elle complètement corrompue, vérolée, inhumaine... par manque d'amour

Sur un plan individuel, si on creuse bien le fondement de la souffrance humaine, le socle commun est le manque d'amour. Cherchez bien et vous verrez. Même le pire des handicaps ou des malheurs physique est plus supportable avec l'amour des autres. Quant à la souffrance psychologique, elle tend à se noyer dans l'amour pour les autres : on prend conscience de la souffrance des autres, on se prend de compassion pour eux et du coup on s’apitoie un peu moins sur soi.

Mais comment aimer les autres ? Ils sont parfois bien repoussants ! Tout simplement en se rappelant qu'on est tous pareils : si on ne se lave pas régulièrement on sent le clochard et si on est méchants, c'est souvent qu'on pense que c'est comme cela qu'on peut accéder au bonheur... Réfléchissez-y ! et ouvrez-vous à l'amour des autres, votre vie et la leur en seront transformées !



Envoyez ce message à vos vrais amis, votre famille, postez le sur votre mur Facebook, Twitter, vos réseaux afin de changer les choses!

Monday

Etre plus heureux


Chaque être humain aspire au bonheur. Une réaction logique est de chercher le bonheur en se concentrant sur son propre bien-être par le confort, l'accumulation de biens matériels, des soins du corps, les nourritures intellectuelles etc. Tout ceci apporte du bien-être, mais peut-on parler de bonheur. Et il s'agit d'une quête sans fin (il en faut toujours un peu plus pour satisfaire son désir de confort, de nouveaux biens, de plaisir corporel ou intellectuel...). La clé du bonheur et de la plénitude ne serait-elle pas dans la compassion et la bonté envers les autres ? La recherche du bonheur des autres produit des sentiments bien plus élevés et nourrissants que la recherche d'un propre bonheur égocentrique.


Il suffit pour cela de considérer les autres comme d'autres nous-mêmes en quête de bonheur. De prendre conscience que notre voisin n'est pas un étranger mais une personne comme nous qui cherche le bonheur.

Tuesday

Comment aimer les autres?

Il n'est pas toujours facile d'aimer les autres : on a plus souvent tendance à voir leurs défauts que leurs qualités et c'est un grave... défaut!
Nous avons pris l'habitude de juger, d'analyser, de jauger les autres, et c'est une tres mauvaise habitude : qui suis-je pour juger quelqu'un? Ai-je en main toutes les pieces du puzzle, toute son histoire, les tenants et aboutissants de sa vie pour apporter un jugement objectif lorsque je suis face à une personne. Bien sur que non.
Alors arretons de juger a tout va, ou alors acceptons que l'on nous juge...! Aimons-nous qu'on nous juge? bien sur que non. Nous aimerions tous avoir face a nous des gens qui nous regardent avec amour, amitié, empathie et compréhension. Alors faisons le pour les autres!
Personnellement, je me rappelle que chaque personne est en recherche d'Amour et d'empathie, et que chaque etre humain est capable du meilleur, mais que simplement il ne l'a pas encore exprimé. Chaque personne a en effet en elle de la sainteté, de la bonté, de l'Amour, souvent bien dissimulés. Alors regardons la Lumière dans l'autre et aimons la. Quand je parle a quelqu'un, je me rappelle qu'au fond de lui, c'est quelqu'un de bien, et je lui fais sentir.
Plus prosaiquement, vous pouvez aussi vous dire que chaque personne est comme vous, un être seul au monde (on est toujours seul avec soi-même), à la recherche du bonheur. Charge a vous de l'aider un peu a le trouver! Et vous verrez que c'est vous qui aurez aussi du bonheur.
Vous verrez, si vous pratiquez cela, votre vie sera transformée. Essayez!
Vous pouvez aussi vous entrainer a ne voir que les qualités et le positif dans une personne. En gros, c'est ce que nous faisons quand nous sommes amoureux : nous sublimons un etre et n'en voyons que les cotés positifs, ceux qui nous plaisent... Ce n'est que quelques semaines, mois ou annees plus tard, nous en voyons aussi les défauts... charge a nous de ne voir que les qualites et le positif dans une personne pour continuer a l'aimer

Wednesday

L'Amour inconditionnel

Si comme moi vous vous etes demandés comment ressentir l'Amour, comment connaitre l'amour qui réchauffe le coeur, l'Amour inconditionnel, absolu, voici un texte de www.lumieresdelaudela.com :

« Aimer sans retenue, c’est vivre au-delà des peurs de perdre »



Vous est-il déjà arrivé de vous dire :

• l’amour que j’ai pour cette personne est illimité

• je serais prêt à donner ma vie pour mes enfants

• je serais capable de traverser le désert par amour pour lui ou pour elle

• je peux tout accepter pour prouver que je l’aime



N’y a-t’il pas de plus bel amour que celui qui vous soulève de terre et qui vous élève dans le Ciel ?

Lorsque vous aimez sans retenue, vous vous donnez totalement à l’autre.
Aimer sans retenue c’est accepter que l’autre ne soit pas dans le même amour. C’est aussi comprendre que chaque être humain n’a pas la même façon de donner de lui-même, certains donnent un peu en pensant en faire beaucoup et d’autres donnent tellement qu’ils sont dans l’attente d’un retour d’amour.

Mais Mes enfants, aimer sans retenue, sans limite, d’une manière inconditionnelle est l’amour pur, sans attente, sans calcul.

C’est ainsi que Je vous aime et que vos guides vous aiment.



Pour cette action :

1. Réfléchissez bien à ce que le mot AMOUR signifie pour vous. Prenez du temps pour cette réflexion et voyez dans votre vie si vraiment vous savez aimer sans retenue.

2. Faites l’effort de transformer votre vision de l’amour en abandonnant le besoin de ressentir le même amour de la personne aimée. Constatez comme cela vous libère de ne plus être dans l’attente vis-à-vis de l’autre et comment l’autre réagit. Vous serez étonné en bien. Cela signifie aussi enlever la possessivité ou l’exclusivité de votre relation.

3. Profitez de cette période pour donner de vous-même à votre entourage en prenant plus de temps pour vos proches, vos enfants, vos parents, etc.

4. Et pourquoi ne pas extérioriser votre amour en osant dire ces mots magiques qui réchauffent les cœurs : « Je t’aime » ?

Thursday

La preuve par 9 ?


Quel est le dénominateur commun de tous les être humains? Ils cherchent tous le bonheur.
Nous souhaitons tous être heureux et échapper à la souffrance.
Comment tentons nous d'accéder au bonheur?

  • en accumulant les biens matériels (avoir une belle voiture, une belle maison...) ou les plaisirs sensuels (amour, bouffe voire drogue...) : c'est une quête sans fin car le plaisir provoqué par l'acquisition d'un bien est bref et nous souhaitons rapidement mieux ou autre chose. Quelle souffrance...
  • en s'accomplissant dans le travail, en cultivant l'amour familial, les amis. C'est déjà plus élevé : et que se passe-t-il quand on les perd? Ou quand des dissensions apparaissent? On souffre...


Quelle est la période de la vie d'un être humain où il est le plus heureux? Où il « nage dans le bonheur »? : quand il expérimente l'amour (je distingue le sentiment amoureux de l'amour physique) ; être amoureux, c'est ne plus penser qu'à une personne, avoir son être rempli d'elle et c'est un sentiment bien au dessus de tous les autres. De même, expérimenter l'amour pour un enfant, un parent... sont des moments inoubliables et de bonheur sublime, et même les seuls que nous avons pour la plupart d'entre nous expérimenté.


Or qu'éprouve-t-on lors de ces moments? On S'OUBLIE pour ne plus penser qu'à un autre être, pour lequel on éprouve une profonde affection.


Et voilà la clé : si tu veux être heureux, il te suffit de penser un peu plus aux autres et un peu moins à ta petite personne, à considérer tes compagnons humains comme des êtres cherchant eux aussi le bonheur, aspirant au bonheur et construisant par la façon erronée qu'ils ont de rechercher ce bonheur, leurs souffrances. Nous sommes un peu comme des papillons cherchant le soleil et agglutinés autour de vulgaires lampes électriques, à nous brûler les ailes.
Tu peux me rétorquer que certaines souffrances ne sont pas le fait de notre déviance à chercher le bonheur (maladies génétiques, accident, décès d'un proche, catastrophe naturelle...). Mais là encore, notre comportement est essentiel :

  • tout d'abord la souffrance compte peu, ce qui compte surtout c'est la façon dont nous la vivons. Tout passe par notre cerveau. On peut considérablement limiter la douleur par la façon dont nous l'appréhendons, par exemple. De plus, on peut aussi choisir de chercher le bon et le bien qui pourra être tiré d'une situation de souffrance en analysant la situation avec objectivité, plutôt que de l'affronter.
  • ensuite, et là encore, les choses ne se passent-elles pas mieux si nous nous oublions un peu et que nous pensons à la souffrance des êtres qui nous entourent. Une personne qui aide les autres dans une situation de détresse oublie un peu ses malheurs. Et elle attire à elle la reconnaissance des autres et parfois leur aide en retour.


Nous connaissons l'amour pour nous mêmes et nos proches. Mais la clé du bonheur est d'étendre la cible de notre amour à tous les autres êtres vivants :

  • les êtres humains, en considérant qu'ils sont comme nous à la recherche du bonheur mais qu'ils s'y prennent mal, ce qui engendre un sentiment de compassion à leur égard et élimine tout ressenti vis-à-vis de ceux qui nous font du mal. Ceux-là sont plus malheureux que toi et se font du tort. Or la compassion est le premier pas vers l'amour
  • les autres êtres vivant, en considérant tout simplement que la vie est sacrée et qu'ils méritent notre amour

Monday

Le détachement

Selon les bouddhistes, s'il est évident que chacun aspire au bonheur et à l'absence de souffrance, le meilleur moyen d'y arriver est de ne pas laisser de prise à la souffrance : se détacher de ses mauvaises habitudes, de ses envies, de ses mauvaises pulsions, de son petit ego, de ses émotions... Réfléchissez y et tentez de vous détacher de tout cela, vous donnerez beaucoup moins de prise à ceux qui veulent vous faire souffrir

Sunday

La respiration

La respiration est un geste anodin et automatique (heureusement!). Et pourtant, lorsque nous régulons notre respiration, quelle source de paix et d'équilibre!

Voici un exercice que je tente de réaliser dès qu'une difficulté, une situation énervante, une déception... se présentent, ou tout simplement quand je veux me sentir bien, m'équilibrer... c'est à dire tous les matins au lever :

  • inspirer lentement par le nez en imaginant que l'air inspiré est bénéfique et pénètre dans nos poumons. Bloquer un peu sa respiration et imaginer que l'air se diffuse doucement dans notre corps, y répandant ses bienfaits.
  • Expirer par la bouche avec énergie, en imaginant que l'on expulse ce qui est mauvais en nous : les toxines, les doutes, les peurs...


Essayez un peu cet exercice simple, et j'espere que cela vous fera autant de bien qu'a moi...!

Et le matin, cela donne une autre couleur à votre journée. Je pense que cet état de paix intérieure devrait être inhérent à tout ce que nous faisons

Wednesday

Ca veut dire quoi : AIMER ?

C'est là qua ca se complique... ou que ca se simplifie, c'est selon!
L'amour, tout le monde pense savoir ce que c'est, mais aimez-vous vraiment?

Je distinguerai les gens qu'il est "facile" d'aimer et ceux qu'il est plus "difficile" d'aimer :


Ceux qu'il est "facile" d'aimer :

  • Nos enfants : il nous parait naturel d'aimer nos enfants, mais les aimons-nous vraiment lorsque nous cédons à leurs caprices (par faiblesse ou pire, par peur de leur réaction ou d'un "traumatisme psychologique"), que nous les laissons tout faire, notamment nous manquer de respect ou manquer de respect aux autres (enfants, adultes...), que nous les laissons s'inonder leur jeune cerveau d'images plus ou moins sordides devant la télé pendant des heures...? AIMER nos enfants, c'est leur apporter les limites dont ils ont besoin, c'est penser à leur intérêt avant de penser au notre (lorsque vous acceptez d'acheter un gateau ou un bonbon superflu au supermarché, pensez-vous à l'intérêt de votre enfant, qui ne manquera pas de vous en réclamer un autre la prochaine fois et pensera que dans la vie, on peut tout avoir facilement -ce qui ne manquera pas de lui causer de graves déconvenues plus tard-, ou cédez-vous pour qu'il vous laisse tranquile?). Le cas échéant, non seulement vous ne jouez pas votre role de parent, qui doit lui apprendre qu'on ne peut tout avoir et vous vous laissez tyraniser.


  • Nos amis : nous les avons choisis car nous avons des affinités. Mais nous comportons-nous vraiment en amis avec eux? Sommes-nous là lorsqu'ils ont besoin de nous? Leurs donnons-nous des conseils avisés et réfléchis ou flattons-nous seulement leur égo lorsque nous les complimentons? respectons-nous leurs différences ou passons-nous notre temps à les critiquer? AIMER nos amis, c'est accepter leur différence, ne pas les juger et les aider lorsqu'ils ont besoin de nous


  • Notre conjoint : lui aussi nous l'avons choisi... mais lorsqu'on vit avec une personne, on en partage le bon et on en découvre le moins bon... si l'on fixe son attention sur ce dernier point, alors les choses risquent de tourner mal. AIMER son conjoint c'est tous les jours CONSTRUIRE son union en innovant, en pensant à lui faire plaisir, en pensant à l'intérêt du couple avant de penser à soi...

Les gens qu'il est moins facile d'aimer :


Nous en connaissons beaucoup et en croisons de nouveaux tous les jours. Les concernant, je dirais qu'ils sont le produit de divers facteurs (génétique, éducation, culture...) qu'il faut tolérer et respecter. Si nous trouvons une paix intérieure chaque matin est que nous abordons chacun munis de cette paix intérieure, alors les jugements, les intolérances, les agacements s'effacent : nous sommes un canal d'amour dont nous inondons la personne, et nous n'attendons rien d'elle, donc rien ne nous agace en elle. Elle songe à nous faire du mal, nous pensons : elle est bien plus malheureuse que moi en voulant faire du mal; En chacun nous voyons la petite flamme d'amour que tous nous portons.

Friday

Mettre les choses importantes en premier dans sa vie

On m'a raconté une histoire que j'aimerais vous retranscrire :
Un monsieur doit faire un exposé en 20 minutes à des étudiants, des décideurs sur l'organisation de son temps. Jugeant qu'il a justement très peu de temps pour faire cet exposé, il arrive sur scène avec un grand vase cylindrique en verre et un sac de pierres. Il pose le vase sur une table, et vide le contenu de son sac : il s'agit de pierres de différents diamètres.
Sans dire un mot, il met les plus grosses au fond du vase, puis celles d'un diamètre inférieur et continue en décroissant jusqu'à répandre sur les pierres les petits cailloux et le sable du fond du sac, qui s'insinuent entre les pierres. Il dit alors : si j'avais commencé par le sable, je n'aurai pas pu tout mettre dans le vase, d'où l'importance de mettre les choses essentielles en premier dans sa vie...


Saturday

Profiter du moment présent

Arretons de nous tourmenter pour un futur que nous ne maitrisons pas, ou de nous lamenter sur un passé... passé! VIVONS AU PRESENT; Comme des enfants, profitons du moment qui nous est offert. Nous sommes vivant, il y a bien quelque chose de beau a regarder ou ecouter autour de nous, alors saisissons ce moment precieux et goutons le... nous serons peut etre morts ou victimes d'une catastrophe dans quelques minutes ou quelques heures...! Comme dit un proverbe vietnamien "vis chaque jour comme si c'etait le dernier". Personnellement, je dirais "vis chaque seconde comme si c'etait la derniere". Et prenons le présent comme... un présent!

Thursday

La vie est moche?

Si l'on fait le compte des souffrances sur Terre, on se rend vite compte que la vie des hommes est plus souvent marquee par la douleur et la souffrance que par la joie et le bonheur. Mais leurs conditions de vie dans la société n'est-elle pas dans la majorité des cas en cause? et lorsque la cause est naturelle (catastrophe, maladie qu'ils n'ont pas provoquée par une mauvaise hygiène de vie...), leur souffrance ne serait-elle pas amoindrie si chacun etait solidaire?
Alors oui, la vie est moche, mais c'est bien souvent la vie dans la societe des hommes qui est moche. La Vie est BELLE
Au lieu de ruminer sur tes conditions de vie, profite de chaque instant qui t'est donné : chaque seconde de Vie est un miracle. Regarde ce qui est beau et concentre toi la dessus!

Sunday

Essayez l'amour

Allez, aujourd'hui, essayez : soyez cool, laisser couler l'amour sans effort, sans vous dire une phrase alambiquee et peu naturelle du style "aujourd'hui j'aime tout le monde". Non, commencez la journee en respirant posement, en regardant ce qu'il y a de beau autour de vous et soyez zen. Faites un petit sourire a votre boulanger, echangez une parole aimable avec ce collegue de bureau qui vous agace tant, ne vous departissez pas de ce qui peut etre beau ou agreable autour de vous, repensez votre univers (une petite fleur sur le bureau?), faites vous un petit plaisir, remerciez la providence pour une petite chose agreable a regarder voire une chose agreable qui vous est arrive, mettez une musique sympa sur votre mp3 ou dans votre autoradio... etc.

L'amour...

L'amour est comme une huile qui aide à faire fonctionner une mécanique
Plus question de se demander comment la mécanique fonctionne : elle fonctionne a merveille
Plus de questions a se poser : tout va mieux
Il suffit de laisser couler l'amour
Ca ne doit pas etre un effort du style "aujourd'hui je fais l'effort d'aimer tout le monde", mais il suffit d'ouvrir son coeur aux autres sans attendre de retour, sans calcul, d'etre simplement aimable, aidant, sans aucun effort et sans rien attendre en retour
Essayez, vous verrez!
Imaginer une société ou tout le monde se comporterait ainsi

Les possessions matérielles

De nouveaux vetements, une belle voiture, une grosse maison... Voila un joli leurre de bonheur, mais il en faut toujours plus...
Si les possessions materielles participent a notre bonheur, peuvent elles constituer un but dans la vie??? vallent-elles que nous y consacrions toute notre énergie?
Alors que l'amour...

Nous sommes tous des drogués

Nous avons dans le cerveau un système de récepteurs à certains neurotransmetteurs, qui nous apportent plaisir et bien être.
De nombreuses activités peuvent saturer ces récepteurs et provoquer une sensation de plaisir et de bien être : activité physique, activité sexuelle, drogues en tout genre (nicotine, alcool, cannabis et autres drogues dure)...
Le problème est que les récepteurs sont de plus en plus avides de neurotransmetteurs lorsqu'on les stimule régulièrement : il faut de plus en plus de sexe ou de drogue aux récepteurs du cerveau pour qu'ils soient satisfaits, d'ou notre tendance aux exces néfastes
La seule activité dont les excès ne me semblent pas néfastes, me semble etre d'aimer son prochain

Les plaisirs physiques

Ah! voila un element qui peut nous sembler faciliter notre vie. La sensualité, la sexualité et ses délices, la bonne bouffe, le bon vin... Beaucoup d'entre nous ont l'impression qu'a part ces "plaisirs de la vie", la vie ne nous apporte pas beaucoup de plaisirs...
Mais peuvent-ils constituer un but dans la vie? ils exposent à l'escalade des plaisirs (il nous en faut toujours plus), à la dépendance, voire à de nombreux effets secondaires physiques (maladies sexuellement transmissibles, obésité, indigestions, troubles digestifs, alcoolisme, maladies cardio vasculaires...)
Evidemment, il n'est pas question de se priver de quelques plaisirs physiques et de vivre comme un ascete, mais d'éviter de leur donner trop d'importance, sinon nous en devenons esclaves

Le travail

L'homme a non seulement besoin du travail pour vivre mais aussi pour son équilibre psychologique. Mais le travail est-il un but dans la vie? Tous ces carriéristes sont-ils heureux ou fuient-ils en avant pour éviter de réfléchir au sens de leur place sur Terre?
Non, le travail fait partie des choses qui nous aident à aller mieux (si tant est qu'il nous apporte satisfaction, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas...) mais il ne peut etre le but d'une vie, sinon il s'agit d'un leurre
Tachons cependant de realiser notre travail avec amour. Ceci apporte tellement plus qu'un travail fait à contre-coeur. Que le travail soit de l'amour qui se matérialise...!

La nature

Mais qu'est-ce que c'est que cette nature qui nous entoure? Elle et fascinante mais aussi terrifiante : vie et mort y sont quotidiens, la cruauté y est effrayante et nous ne sommes absolument pas equipés pour y vivre. Nous n'avons pas de poils pour lutter contre le froid et sommes obligés de nous vetir, nous n'avons pas de place bien définie dans toute cette mécanique ou chaque élément a sa place... On dirait que nous sommes largués dans la nature mais que nous n'en faisons pas vraiment partie, alors que nous sommes en interdépendance complète avec la nature.
La nature grouille d'organismes qui sont autant de menaces pour nous : animaux, plantes vénéneuses ou dangereuses, bactéries, virus, parasites en tout genre
D'un autre coté, la nature nous apporte aussi de nombreuses choses essentielles : nourriture, bois, pierres et... paix : rien de tel qu'une petite sortie dans la nature pour se sentir mieux
Alors quelle attitude adopter vis a vis de cette nature si etrange et si etrangere? l'aimer bien sur!

Le bonheur

Nous aspirons tous au bonheur et à l'absence de souffrance
Nous empruntons des chemins differents pour tenter d'y parvenir
Quelles sont les options? : la richesse, la beauté... mais tout cela n'a qu'un temps, et puis toutes ces stars sont-elles plus heureuses que nous?
Surement pas!
Alors, le bonheur n'est-il pas ailleurs que dans les reves que nous dispensent les médias?

L'homme

Nous sommes les seuls animaux doues d'une conscience nous permettant de nous interroger sur le but de notre existence, la brievete de cette derniere ainsi que sur le sens de la mort et de la vie
Les obligations du quotidien nous font souvent perdre de vue cette question fondamentale : mais qu'est-ce que je fais ici? Tout cela a-t-il un sens???
Pourtant, lorsque nous nous retrouvons seuls et loins de nos occupations matérielles, cette question revient... sans réponse évidente
Sans reponse evidente? reflechissons-y...